Notre catalogue :
électronique et éclairage led

Les différents paramètres d'un condensateur

Pour bien comprendre le fonctionnement d'un condensateur, il faut en comprendre les principales caractéristiques :

La capacité : Elle représente la "force" du condensateur. Plus la capacité sera grande, plus le condensateur pourra s'opposer aux variations de tension à ses bornes.
L'unité de mesure de la capacité est le Farad, noté F. Dans la pratique, les valeurs des condensateurs sont plutôt comprises entre 1pF = 10^-12F, et 0.1F


La tension : elle s'exprime en volts continus. Elle correspond à la tension nominale, c'est à dire la tension que peut supporter le condensateur en permanence à ses bornes. Attention, si vous mettez plus en permanence, le condensateur peut exploser, et ca peut être dangereux ....


La tolérance : elle correspond aux écarts de valeur qu'il peut y avoir sur la capacité du condensateur. Pour avoir les deux valeurs extrêmes du condensateur, il suffit de multiplier la valeur indiquée par 1 - tolérance / 100 et 1 + tolérance / 100.

Par exemple un condensateur de 220µF = 0.00022F avec une tolérance de -10%/+30% aura une valeur comprise entre 220*1-10/100 = 220*0.9 = 198µF   et    220*1+30/100 = 220*1.3 = 286µF


Déviation en température : tout comme les résistances, les condensateurs dévient en température. Pour les condensateurs à film, la famille MKT à un coefficient de température positif (de l'ordre de quelques centaines de ppm/°C). C'est à dire que plus la température augmente, plus la capacité du condensateurs augmente. Pour les autres condensateurs à film, le coefficient est négatif; c'est à dire que plus la température augmente, plus la valeur du condo diminues. Pour plus d'informations, voyez le cours sur les résistances.

Courant de fuite : un condensateur chargé, laissé longtemps déconnecté finit par être décharger; c'est comme s'il y avait une résistance de très forte valeur entre les deux bornes du condo. Par exemple pour un condo de 4700µF 63V, le courant de fuite est d'environ 2mA

Résistance série : le condensateur n'est pas parfait, c'est à dire qu'il n'est pas capable de fournir ou de recevoir un courant infini. En effet, tout se passe comme s'il y avait une résistance de très faible valeur en série avec le condensateur. Par exemple pour le condo de 4700µF 63V, la résistance série est de l'ordre de 0.04 Ohm